Nombre de visiteurs en ligne : 10



LE CHAMPIONNAT DES VOSGES EN PAIRES



14 paires dont 3 N2, 1 N3, 6 N4, 2 N5, 2 N6,


Version imprimable
Le compte-rendu par Christian GEHIN


NOMSERIECUMULPARTIE 1PARTIE 2PC
TOP19008611039
1AMET Christian - AMET Michèle2A186084911011142
2DESCAMPS Maryvonne - THIRION Daniel2A18228263996239
3HIRSCH Christian - RIONDET Daniel3A18118342977336
4GEHIN Christian - GILLET Jacqueline2B17578134944533
5FLEURANCE Jeannine - NOEL Monique4D17327886944530
6CLAUDON Yvette - VENCK Claudette4C17087985910827
7BULET Jeanine - JEANDEL Christiane4A17037797924724
8DENUELLE Anne-Marie - MILFORT Marcelle5A168773713950421
9DUCHENE Jean - LEDEZ Pierre-Michel4B16647778887918
10CHARROY Jean - HOUOT Genevieve5D1594751118431015
11LANTELME Aimée - LANTELME Pierre6A156276098021112
12BALLION Christine - PETITJEAN Joël4D152375310770139
13GRANDEMANGE Jeannine - MAIREL Monique4D148769314794126
14LAMBERT Gisèle - RAPENNE Bernard6B148574612739143





CHAMPIONNAT DES VOSGES EN PAIRES

LA BRESSE 12 JUIN 2009

La cité bressaude et le scrabble sont étroitement liés, bien sûr par le fameux festival estival, mais surtout, forment le couple idéal pour accueillir le championnat des Vosges en paires.
Conscientes de l’aptitude des autochtones à gérer cette immense manifestation, les autorités compétentes n’ont pas hésité cette fois encore à solliciter l’équipe montagnarde.
Et c’est sous le patronage bienveillant mais aussi répressif s’il le faut que Jean-Marie Mansuy allait tenir une nouvelle fois en haleine pendant plus de trois heures, les 14 équipages invités, suite à de terribles et impitoyables sélections, exprimant le niveau très relevé des participants.


Partie 1 :

URINEES pour tous, mais n’aurait-il pas été plus sage d’y penser avant la partie ?
Premier solo aussitôt, proposé par le couple Amet, Christian et Michel (MA-CA) qui faisait déjà le trou normand, +18 grâce à leur VIKING complètement oublié depuis le temps…
SPIDULE se sert d’un autre E*, mais attention pas n’importe lequel pour en mettre plein les gencives aux copains.
ADEVECE* dans la main est joué sans scrabbler.
MOYE (ou MOLY) solution générale.
Personne n’y a cru, mais il fallait proposer OUMMAS, +2 communs, pour éviter le solo arbitral.
INHALE redonne un peu d’air aux champions en titre Jacqueline Gillet et Christian Géhin (JG-CG). Mais ces +5 sont peu pour compenser les petits ratés qui s’accumulent.
JASAI évident, n’était pas délaissé.
Le fameux FAQ est encore escamoté par la moitié de l’assemblée (MA-CA, JG-CG….)
Tout comme au coup 1, les 10 derniers points sont unanimement envoyés.

*EPULIDES DECAVEE.

Belle maîtrise de cette manche par le couple Amet -12, Christian Hirsch et Daniel Riondet (CH-DR) -27 et Maryvonne Descamps-Daniel Thirion (MD-DT) -35 sans faire de bruit, ne sont pas battus pour autant.


Partie 2 :

Le BAVARD ne parlait pas à MA-CA, JG-CG… -4.
TWILL ne parlait pas cette fois à MD-DT… 6 côtes de perdues.
FINE pour tous.
KEA est répété de nombreuses fois.
CAMPUES passe uniquement sur O*. Bien négocié par 85,71% des présents.
EXCIPA +10, des excuses bien compréhensibles pouvaient être évoquées en cas de raté.
RAIONNE*, l’équipage Jeanine Bulet-Christiane Jeandel (JB-CJ), voyait enfin le fruit de ses immenses connaissances récompensé, +24 sur l’autre scrabble possible avec l’aide d’un P*. Ce coup sonnera le glas pour JG-CG…-54 !
EMERIDE s’appuie sur A* pour un duo des couples MA-CA, JG-CG, +6.
FLAIRES, facile, mais il fallait avoir un fin nez ou le poser au pif pour 113 points en collage colonne 15, sinon c’est -27 pour JG-CG, JB-CJ…
HERE et MORSING* sont immédiatement rendus par la quasi totalité du brave peuple.
MA-CA, bonnes poires, nous assommaient de leur deuxième et dernier solo de la journée, réveillant un volcan dans la salle, avec leurs GUYOTS, +4.
JOB, bon travail général.
A noter aussi deux autres tirages permettant de nombreuses solutions bien négociées pour la plupart.

*COUPÂMES (POUCÂMES) ANONIER PIONNERA DEMARIEE MIGRONS (GRIMONS).

Nouvelle victoire de MA-CA qui laissaient seulement 28 points dans cette partie dont le cumul de 1039 correspondait mieux aux habituelles propositions de Jean-Marie.
MD-DT -43 et CH-DR -62, ne pouvaient au mieux qu’inverser leurs places de la P1.


En gagnant les deux parties, le titre ne devait pas échapper à Michèle et Christian, qui retrouvaient ainsi un premier sacre non remis en jeu.
Mais que pouvaient faire leurs concurrents contre cette adversité ? Déjà par ordre alphabétique, ils sont les meilleurs et pour ceux qui connaissent la famille, ils savent qu’à ce jeu, Michèle est encore plus forte que son mari…
38 points derrière, Maryvonne et Daniel ont pourtant fait tout ce qui était en leur pouvoir pour s’emparer du trophée qui ne leur a encore jamais souri..
De même Christian et Daniel avec 11 de moins ont bien tiré leur épingle du jeu avec ce titre N3.
4. Jacqueline et Christian, les sortants, sans trop mal jouer, sont tombés contre trop forts pour espérer le gain du match.
5. Jeannine Fleurance et Monique Noel, leur grand déplacement les a motivées pour être les reines N4 du jour.
8. A signaler la sympathique présence de deux Alsaciennes voisines, Anne-Marie Denuelle et Marcelle Milfort, qui ont bien résisté aux mots spécifiquement vosgiens. Une belle 4ème position dans la P2 n’est pas due au hasard.
10. Le titre local des N5 revenait à Geneviève Houot et Jean Charroy.
14. Les 6 allaient à la paire Aimée et Pierre LANTELME.

La journée se terminait par le traditionnel verre offert par Daniel Thirion, lui rappelant que chaque année à pareille époque, un an de plus s’affiche au compteur.


Nischah Nitigre