Nombre de visiteurs en ligne : 19



LE CHAMPIONNAT DES VOSGES EN PAIRES


Samedi 18 avril 2015


La Bresse


23 paires dont 1 N1, 2 N2, 2 N3, 5 N4, 11 N5, 2 N6,



Version imprimable
Rejouer la partie 1 / Rejouer la partie 2
Voir les parties
Les commentaires


NOMSSERIECATCUMULPARTIE 1PARTIE 2PC
TOP1869905964
1AMET Christian - AMET Michèle1A18078822925269
2LEDEZ Pierre-Michel - LION Jean-Jacques2AV17988713927166
3GROSSIR Fabrice - PETIT Fabrice3A17708474923363
4DESCAMPS Maryvonne - THIRION Daniel2A17548426912460
5GEHIN Christian - GILLET Jacqueline3A173788318541157
6HENRY Alain - RUFFENACH Jacques4B17258465879754
7ANXIONNAT Monique - MEGE Evelyne4BV17008227878851
7MICHEL Sylvie - REMY Odile5A17008099891551
9GERMAIN Josette - LEMAIRE Bernadette5BV1647787118601045
10BALLION Christine - CLAUDON Yvette4B163682088161542
11BONGEOT Annick - HOUOT Genevieve4BV1623785128381339
12LORIETTE Chantal - PIOVESAN Liliane5C1619781138381336
13DAVAL Marie France - POUILLY Annie5AV161174118870933
14HOUILLON Gérard - HOUILLON Marie-José5A1609756158531230
15MAIREL Monique - PIERRE Marie-Claire5AV159670820888627
16FLEURANCE Jeannine - MANY Evelyne4CV1569760148091624
17AUBERT Marie-Paule - HUMBERTCLAUDE Lucienne5D1559788107711921
18MARY Colette - TRINKAUS Jocelyne5B1523716198071718
19CREUSOT Solange - GRIMAUD Madeleine5BV1502742177602015
20CUNY Odile - WALCH Yvette5CV1467663218041812
21CHARROY Agnès - CHARROY Marie Lise6A145175016701229
22CHARROY Jean - RICHARD Geneviève6AV131763422683236
23BATAILLE Anne-Marie - DANTIGNY Danielle5D131160023711213


PARTIE 1 :
TIRAGETOPPLACEPOINTSCUMUL
OUBEEAP
AP+JYNROBOUEEH42020
NPR+IEA?JOYAU6D4161
EEEIONRPOINtERAE586147
O+TTELVARENIEE4A24171
UUNNA?OREVOLTATA483254
NO+STEBUUNAUxI232286
SALCOHDBOUSENT13B81367
-AOEVFHTCATHOH1133400
AFTV+EUIOHEB931431
AU+IGGRTFIVETEB137468
G+IIDAEFFIGURAT1B39507
NIATUSRDEFIGEAI8G64571
EPDLSEZSURINATO2116687
SSQAREXDESALPEZM572759
-SMLLREIAXEF966825
ORMILLES15H80905
PARTIE 2 :
TIRAGETOPPLACEPOINTSCUMUL
SRAATEF
A+CLNEAIFRETASH42626
BASNNIILANCERAI5C7096
-NNPDUUOBIAISK136132
-UVNOAGTBOUDU1K27159
TLONNRAVOGUANTG975234
JCAEEILLORGNANT11D86320
L+EELSOTEJECTAI15C72392
ATPEEFLLOLETTES7C61453
PT+QEMHIFEALE6J40493
-HMUWEDAITEM8A28521
EHMU+GIVWAD14A29550
EGHIMV+QWUA1433583
HMQ+EERUVIGIE4J28611
Q+SUBEIORHUMEE14I38649
O+XPK?NTBIQUESB146695
KT+PRRROXeNOPEM952747
RRRT+SEZKOP13B47794
-RRRISHNZESTO1280874
NRRR+Y?EHUIS4A28902
RR?+DMARYENL636938
DoMN826964





NiSchah NiTigre Vendredi 17/04/2015 à 13:35

PAIRES. Championnat des Vosges. La Bresse le 18 avril 2015


Cette année, exceptionnellement, je ne serai pas en mesure, par manque de temps et accaparé par d’autres activités, de fournir un résumé des péripéties rencontrées par les équipes présentes.

Me devant de ne pas léser mes nombreux lecteurs, j’ai décidé d’éditer ce fameux compte-rendu par anticipation.

L’exercice sera donc des plus ardus, aussi je compte sur votre indulgence s’il se trouvait, par un hasard extraordinaire, que mes écrits se trouvent quelque peu en décalage de la réalité.

Mais vous qui serez là, saurez apprécier les faits à leur juste valeur.


La bonne vingtaine d’équipages en lice, ne fera pas un record, mais les 26 de 2013 ne sont pas loin. Et encore une fois, cette finale va rassembler ce qu’on trouve de mieux actuellement sur le marché, conséquence des terribles qualifications par lesquelles sont passées ces couples.


Partie 1


Elle sera menée par l’arbitre désigné à cet effet.


La première solution est débusquée parmi les joueurs présents.

Ce sera aussi et souvent le cas pour les coups suivants.

Les acolytes les moins performants feront valoir de bonnes raisons pour expliquer leurs pertes, soit elles sont dues à des tops ratés, soit l’arbitre n’avait pas les mêmes lettres qu’eux ou encore un zéro fripon sanctionnait leur solution.

Malgré la difficulté, les soli sont plutôt rares, ce qui montre la valeur des présents.

Pourtant le tirage comportant ce fameux S, aurait pu faire croire à une solution très peu jouée.

Le passage au ralenti de la vidéo, montrera que l’arbitre a eu parfaitement raison de prendre cette décision, malgré le mécontentement de certains.

Il est bon de rappeler que les arbitres agréés pour ce type de compétition ont reçu une formation spécifique très lourde et le diplôme obtenu, prouve une maîtrise parfaite de la situation.


Au terme de cette première manche, le podium sera déjà constitué des trois équipes de tête, ce qui augurera d’une deuxième mi-temps des plus palpitantes.



Partie 2:


Comme la précédente, l’arbitre va occuper le siège directeur.


Tout aussi aguerri aux subtilités de ce jeu que son prédécesseur, c’est sans surprise qu’il annoncera un tirage de sept lettres, toutes bien connues des protagonistes.

Les plus affûtés vont d’ailleurs profiter de l’occasion pour toper.

L’annonceur va s’employer à durcir le jeu, mais ses intrigues seront déjouées la plupart du temps.

Bien sûr quelques un(e)s y laisseront des plumes, mais d’autres vont s’envoler vers les sommets.

Ce n’est là que le destin habituel de tout scrabbleur et tous s’y accommodent.

Dura lex, sed lex!

Les coups se succédant, une hiérarchie se dessine. Pourtant, un tirage de 3V, 2Q et les deux jokers aurait pu considérablement bouleverser le classement. Malheureusement, ceux qui avaient envisagé cette éventualité, n’ont pu être exaucés.

D’où les fameuses réactions d’après tournoi «Chaque fois que je prépare un coup, ce n’est pas venu, évidemment».

La partie s’achèvera par épuisement des jetons.


Encore une fois, les trois premiers se distingueront, mais derrière les autres suivaient.


Au général, les titres vosgiens, par catégories, sauf réclamation verront les victoires de:


S1, Christian et Michèle Amet. De nombreuses fois primés et encore largement au-dessus du lot cette année.

S2, Jean-Jacques Lion et Pierre-Michel Ledez, favorisés sur leurs terres se sont bien comportés face à Maryvonne Descamps et Daniel Thirion.

S3, Jacqueline Gillet et Christian Géhin ont fait le maximum pour retrouver leur titre.


Concernant les autres séries, quatre ou cinq couples non encore connus à l’heure où nous mettons sous presse pourraient s’emparer du trophée respectif.


NiSchah NiTigre.


Jocelyne Samedi 18/04/2015 à 20:45
Rien gagné, même pas brillé, mais j'ai ri aux larmes durant les parties, et ça, ça n'a pas de prix!!! merci , un merci particulier à la tarte aux myrtilles qui était un régal, votre salle est magnifique , j'en ai pris plein les yeux avec les jonquilles sur les pentes douces de votre région, je me suis régalée avec Colette chez angèle, j'ai ramené un bouquet de jonquilles chez moi, MERCI, j'ai passé une superbe journée :) :)

Fabrice Dimanche 19/04/2015 à 01:05
C'est vrai Christian, on s'est inscrit la veille juste pour narguer tes pronostics, LORGNANT sur le titre en série 3.

maryse Dimanche 19/04/2015 à 08:58
bravo aux champions , mais une mention particuliere aux 2 fafa


Maastrichtien Dimanche 19/04/2015 à 09:04
Vosges matin s'est montré très réactif, publiant son article dans l'édition du lendemain...


thierry boussaert Vendredi 24/04/2015 à 14:13
En regrettant de ne pas avoir pu être de ce week-end bressaud (le gentile adapté , je crois - je ne suis pas lorrain -), un grand bravo à Christian gehin et son commentaire désopilant du th 2 en paires du samedi : de la scrabble fiction d'anthologie . Quel dommage que le th ne fût en 3 parties...
Quel talent, Christian! À quand, ton premier roman? En te lisant, j'étais réellement plié, même si ma morphologie et mon humeur habituelle peut laisser à penser que je ne suis pas fréquemment pliable😉 .
Bravo encore et continue de nous enchanter avec tes commentaires décalés .
À bientôt

NiSchah NiTigre Samedi 25/04/2015 à 11:25
Merci Thierry pour ta reconnaissance de mon immense talent. Enfin,ce que tu en dis...

Mais c'est tellement rare de son vivant d'être reconnu; la gloire vient souvent bien plus tard. C'est pourquoi, conscient du grand honneur que tu me fais, j'apprécie l'instant à sa juste valeur.

Pour te rassurer, les locaux sont bien des Bressauds et, pour que la race ne se perde pas, la nature, faisant bien les choses, les a pourvus d'autant de Bressaudes.

J'espère longtemps encore te faire plier malgré la difficulté de ce pénible, mais gracieux mouvement que je pratique aussi à l'occasion et qui comme pour toi n'est pas des plus aisés. Que la terre est basse!

Je rappelle, ou j'apprends à nos admiratrices, Bressaudes ou assimilées, que Thierry et moi présentons une morphologie proche et tellement enviée, nous octroyant un avantage certain sur nos principaux mâles concurrents pour ce qui concerne les choses de la vie.
Mais notre réserve légendaire, nous empêche d'en faire grand état et nous laissons à chacune d'apprécierla chose comme il se doit.