Nombre de visiteurs en ligne : 7



LE CHAMPIONNAT DES VOSGES EN PAIRES



10 paires dont 2 N2, 2 N3, 2 N4, 1 N5 et 3 N6.


Version imprimable
Le compte-rendu par Christian GEHIN
 


PLACENOMSERIECUMULPARTIE 1PARTIE 2PC
1949988961
1GEHIN Christian - GILLET Jacqueline2B18859293956130
2HIRSCH Christian - RIONDET Daniel3A18799341945227
3DESCAMPS Maryvonne - THIRION Daniel2A18569134943324
4GRISWARD Mickaël - LEDEZ Pierre-Michel4B18319302901421
5MEGE Evelyne - PERNOT Maryse5B17558925863518
6LAURENT Jean-Claude - LAURENT Thymiane3B16578518806815
7CLAUDON Yvette - VENCK Claudette4D16488896759912
8LAMBERT Gisèle - POUILLY Annie6C1640819982179
9HUMBERTCLAUDE Lucienne - PERRIN Josette6A16208727748106
10CHARROY Jean - CHARROY Marie Lise6C16117661084563





Le compte-rendu du championnat des Vosges en paires par Christian GEHIN

CHAMPIONNAT DES VOSGES EN PAIRES
LA BRESSE 6 JUIN 2009

Comme le veut la coutume, ces championnats se déroulaient une nouvelle fois en terre bressaude.
Géographiquement le lieu n’est pas l’idéal, la Bresse se situant complètement à droite sur la carte, ce qui oblige les mordus de l’extrême ouest à un rude et éprouvant périple comportant de nombreux pièges et guets-apens divers.
Mais pour qui réussit ce voyage, les conditions de jeux, l’accueil de Lulu et de ses aides font passer un séjour des plus agréables.
Pourtant seulement dix équipages étaient présents, mais de quel niveau !
Le maître de cérémonie, en la personne de Jean Marie Mansuy était tout désigné pour diriger les débats. Les jambes du ramassage étant celles d’ Yvonne.


Partie 1 :

Coup 3, les joueurs s’acquittent tous de leurs CORVEES l’air plutôt réjoui.
Mais voici qu’arrive l’AHANEF ?* A son annonce, chacun se réfugie derrière sa burqa afin de se fondre dans la masse, honteux du raté. Mais il s’avérera que tout le monde a vécu ce moment bien pénible pour apprendre finalement que seul l’ordinateur de Jean Marie avait détecté sa présence. Ouf !
MIROIR est un solo des anciens tenants du titre Jacqueline Gillet - Christian Géhin (JG-CG) sans prime, mais suffisant pour glacer les concurrents.
AKAN, FEULEZ, NOTULES et ses anagrammes, BUQUE, FADA font l’unanimité.
La famille Laurent laisse 22 points en jouant l’anagramme de TORDÎMES.
DELATTaI est le meilleur produit d’une multitude de scrabbles, rapportant +4 à Maryvonne Descamps et Daniel Thirion (MD-DT).
JUGEÂMES est totalement délaissé par ces derniers, de même que par les Laurent’s. C’est vrai qu’on pouvait s’arrêter aux 52 points offerts gracieusement par le J. -21 pour cet oubli.

*AFgHANE.

La victoire revenait au couple Christian Hirsch – Daniel Riondet (CH - DR) (934/988) devant les locaux Mickaël Grisward – Pierre Michel Ledez (MG – PML) 930 et JG- CG 929…
Rien n’était joué d’autant que MD – DT pointaient aussi à plus de 900 (913).


Partie 2 :

WALI et AFFOLEES feront le plein.
75 points étaient à juste raison EXIGE. 90% les obtenaient.
ENFUIRAI éloignait bizarrement MG-PML de 12 points qui, de plus se trouvaient affublés du plus petit score constaté sur ce coup.
SUBROGE n’était pas le plus facile des scrabbles. Encore – 14 pour le précédent couple.
Un R salvateur de derniers instants devant AFFOLEES fait croire à ses auteurs pendant quelques secondes qu’ils feront mieux que le top évident de 28 points. Mais décidément, MG et PML sont dans une mauvaise passe…
Le nonuple de Jean Marie, on ne pouvait y échapper. 60% dont les cinq premières tables arrivaient plus ou moins difficilement à proposer une des treize pas si simples solutions possibles, afin de se donner une bonne CONdUITE.
Des tentatives malheureuses sanctionnaient durement leurs auteurs -140 !
dEVIN était de bon augure pour Yvette Claudon et Claudette Venck (YC –CV) +1.
KOTEUSE était proposé par MG - PML et JG - CG pour +5.

La manche était remportée par JG- CG (956/961) -5 ! devant CH-DR, 945 et MD-DT, 943.

Cette deuxième manche permettait aux deux jeunes Thillotins JG - CG de retrouver leur titre perdu l’année dernière (1885/1949).
L’argent pour CH-DR .Leur dur déplacement a sans doute eu raison des 7 malheureux petits points manquants. Encore raté pour Daniel, mais de peu. Titre N3 quand même.
Le bronze pour MD-DT. Et pourtant Maryvonne espérait tellement ce titre !! 1856.
MG-PML perdaient leur titre mais conservaient celui des N4. La fatigue de la préparation de l’accueil a eu raison de leur volonté de briller chez eux.
Evelyne Mege et Maryse Pernot ramenaient à StDié le titre bien mérité des N5, tandis que les Ajolaise Gisèle Lambert et Annie Pouilly s’accaparaient de celui des N6.


Comme tous les ans à pareille époque, Daniel T. a droit à un an de plus, et comme tous les ans à pareille époque la foule en délire a droit à son verre anniversaire relevé des douceurs que savent si bien concocter nos hôtes.


Nischah Nitigre