Nombre de visiteurs en ligne : 5



LE CHAMPIONNAT DES VOSGES



62 joueurs dont 3 N2, 5 N3, 15 N4, 16 N5, 21 N6 et 2 N7.


Version imprimable
Le compte-rendu par Christian GEHIN
Historique du championnat des Vosges


PLACENOMCATSERIECLUBCUMULPARTIE 1PARTIE 2PCPP2PP3PP4
19859021083
1JEANDEL Christiane4BK0918158274988112481340
2GRISWARD Mickaël5DK4318128411971512271239
3RIONDET DanielV2BK2618098363973312071238
4THIRION Daniel2AK401796825597151181137
5SIRGUEY Bernadette3BK251792840295291161136
6LE PAIGE MoniqueV3AK1917807961398421141035
7MINAUX ChristineV3BK1717708236947101121034
8VIGNERON JanineD4AK031757802109558110933
9LORIETTE Chantal6DK46174877622972410832
10LAURENT Jean-Claude3BK191739793159461210631
11GRANDEMANGE JeannineV5BK26173176027971510430
12GAUDEAU Marie-Anne3BK09172481879062010229
13FLEURANCE JeannineD4CK261707760279471010028
14MATHIEU GilberteD4BK0917038099894249827
15DESANLIS JanineD4CK0916938118882319626
16HAMEL Michèle6DK18168178516896229425
17CLAUDON YvetteV5DK03167679414882319224
18GEHIN Christian2BK03167578218893269023
18CHOPAT MoniqueD4BK17167578417891279023
18CHRISTEN JeanineD5CK09167580012875349023
21HAENGGI Christine5BK09166876226906208420
21LAINTE Hubert6BK17166878218886308420
23GATA CAMARA Sylvie6AK26166476825896228018
24ANXIONNAT MoniqueV4DK191661742339191778
25HENRY Alain5AK171660750309101976
26SIRGUEY Marcel4CK251649722389271574
27LEGOUPIL MadeleineD4DK191648758298902872
28LEDEZ Pierre-MichelV4AK431645723379221670
29POINSARD ClaudeD5DK261644707449371368
30JOANNES Rose-Marie5DK031643769248743566
31BULET JeanineV4DK091639706469331464
32NOEL MoniqueD4CK181628779218494062
33MARCHAL GabyD4CK171618728368902860
34CUNY AndréeD5AK171614801118134558
35PERNOT Maryse5CK191598704478942456
36VERNIER Jean-Claude4CK191592716408763354
37PIAT YvonneD5CK091587676509111852
38GASPARD MichèleV5DK251583734348494050
39BERTRAND ThérèseD5BK191577733358444248
40HOUOT GenevieveV6AK401570715418553746
41VENCK ClaudetteV6AK031569776227934844
42PETIT Jacqueline *V5CK191560707448533942
43GUERRE Daniel6CK031541715418264340
44PIOVESAN LilianeV7K461538748327904938
45RICHARD Armelle6CK431536781207555336
46DAVAL Marie FranceV6BK401529670518593634
47ANDRY DanièleD5DK261501690488114632
48MALIE GermaineD4DK191500750307505430
49GROSSIR Fabrice6BK171494640558543828
50BILQUEZ Véronique6CK261490668528224426
51MOUGENOT YvelineV6AK251488715417735024
52BONGEOT Annick6DK401419655547645222
53POUILLY Annie6CK401393624587695120
54HENRY GuyD5DK171373575617984718
55LEMAIRE BernadetteV6BK091370720396505916
56DESCAMPS Maryvonne6DK401364661537035614
57MATHIEU LouisD6AK091309593597165512
58GUILLERMIN Anne-MarieD6AK261287632566555710
59DEMAREZ Remy6CK09128062957651588
60CREUSOT SolangeV6AK19125867849580616
61BERTRAND JeanD6AK19120457960625604
62COLNET YvetteD7K46110057262528622





Le compte-rendu du Championnat des Vosges par Christian GEHIN


Bien qu’annoncé pour la dernière fois en 2007, Saint Exupéry organisait encore ce dimanche le caucus des scrabbleurs locaux pour élire leur petit prince.
Ce frolic incontournable a donné un verdict très serré agrémenté d’une semi surprise.
En effet c’est une petite princesse qui se distingua. Sacré Antoine de, comment pouvait-il deviner ?


Partie1 : Sabine Peau. Pas rancuniers nous la laissons œuvrer cette fois encore.

Coup 3 : C’est déjà terminé des chances de Christian Géhin qui comme annoncé par ailleurs, échoue lamentablement sur NOUERENT, incapable de poser le moindre scrabble, laisse déjà 66 points dans l’histoire. Se rattrapera t-il avec BA et BÊ ?
Dans la foulée c’est Pierre-Michel Ledez qui est éliminé sur un scrabble aussi facile !
Puis Daniel Thirion qui ne le savait pas encore, va abandonner son titre sur un viril « elaph » alors qu’en y ajoutant un E, il prenait 16 points à ses concurrents (6 + 10 de solo). -32 !
Eh oui, malgré sa puissance proverbiale, le cerf a besoin d’un E pour donner sa pleine mesure.
Ils sont quand même huit à se désaltérer aux MOJITOS nouveaux. Pourquoi pas, seule la cigarette est interdite pour l’instant! Bizarrement, ils ne sont que quatre à les accompagner d’un bon STEAK, Christian, tiens le revoilà, Bernadette Sirguey qui en rêvait tellement à force de se sustenter uniquement avec la sonde nourricière de Marcel, Janine Vigneron, cuisinière réputée et Mickaël Grisward qui ne dédaigne pas un bon morceau à l’occasion et dont on reparlera.
Puis voici DEHILOO sur S* cinquième. Duo de deux joueurs qui l’ont osé : Daniel et Mickaël.
Il faut aller à la table 14 pour trouver le premier BAYEZ raté.
Daniel se saborde encore une fois avec l’apparition de GIRIE à 21 points, annihilant le gain rapporté lors du précédent duo. De quoi pleurnicher de déception.
EROS n’attirait que peu d’amateurs pour l’orgie finale.

Mickaël sans surprise s’octroyait la victoire à -61, mais seulement avec un mini point d’avance sur une excellente Bernadette requinquée, par son steak ? Daniel Riondet, il était bien présent, suivait à 5 longueurs. Christiane Jeandel -73 à l’affût et Daniel Thirion à -77 terminait le quinté.

*HOLOSIDE


Partie 2 : Jean-Marie Mansuy. Ou la vie secouée d’un pauvre sac à lettres.

100% des joueurs étaient encore au top avant de débuter.
Quel scrabbleur naturel le Vosgien ! Même avec un E de plus dans la main, Genevois pas qui pourrait le battre, pourtant Sego vien, mais cela changera t-il la donne ?
Pour preuve, au coup suivant 61 des 62 présents n’avaient rien perdu!
ADEILMR sur O 4ème* anéantit les espoirs, si tant est qu’il en restait de Christian et de quelques autres qui avaient brillé précédemment : Janine Desanlis, André Cuny, Yvette Claudon, Michèle Hamel entre autres.
SIOUX. Il fallait être rusé pour le rémunérer à sa juste valeur. Un sioux est un sioux !
HELICES qui ne manquent pas d’air, pouvaient éventuellement être remplacées par LICHEES, mais surtout pas par « chialées ». Beaucoup en pleurent encore !
BEEGISU* redonne un instant de plaisir à Christian, mais après balayage de la grille, la solution ne passe pas. Pourtant pour 78 points vous jouez … ce mot !
Eh oui BI est toujours admis… De quoi abandonner le scrabble pour la belote.
Elles sont 5 à s’être prises au jeu : Christiane, tiens, tiens ! Monique Le Paige, Jeannine Grandemange, Madeleine Legoupil et Claude Poinsard.
Puis voici enfin le solo arbitral de cette manche : AAMOTT ? scrabblant uniquement sur N*.
Les joueurs restaient sous pression les huit coups suivants, mais aucun tirage sélectif pouvant transformer la situation ne se présentait.

La manche était remportée par Christiane - 95, devant Monique -97, Daniel, celui de l’Ouest encore N°3 -110. Beau retour de Chantal Loriette que nous retrouvons avec plaisir à ce niveau -111. Remarquable prestation de Jeannine accompagnée de l’autre Daniel et de Mickaël -112.

*DEMOLIRA – BESIGUE- MANOsTAT

L’implacable addition des points consacrait une nouvelle reine qui, bien que n’étant pas annoncée dans les tout premiers prétendants, ne crée pas vraiment une surprise, tant ses qualités sont unanimement reconnues à la cour.
Il s’agit bien sûr de la brillantissime Christiane Jeandel, s’accaparant de surcroît le titre des N4 et la qualification directe pour le championnat de France.
Elle laisse à trois points le vainqueur N5, Mickaël Grisward un des grands favoris.
Daniel Riondet, 2 fois 3ème, finit…3ème à 6 points. Gagne les N2 et vermeils. Belle journée malgré le titre suprême encore délaissé.
Daniel Thirion, le dernier empereur, N2 à ses heures, 13 voix derrière, abandonnait son titre. Ah, ces vaines tentatives!
La cinquième place revenait à Bernadette Sirguey pour la gagne des N3. Belle prestation.
A la 8ème place nous retrouvons la vainqueure des diamants, la régulière Janine Vigneron dont les sorties sont toujours très remarquées.
La 6ème série était empochée par Chantal Loriette, à une formidable 9ème place.
Liliane Piovesan, s’emparait de la coupe des N7, montrant au passage avec Chantal la valeur de ce nouveau club de Mirecourt, le bienvenu sur le circuit.
…Mais au fait, quid du 3ème larron N2 ?
Pas mal du tout. Avec de bonnes jumelles, on l’aperçoit à une excellente 18ème place, très convoitée, puisque pas moins de trois joueurs s’y engouffrèrent avec avidité !
Un petit mot sur Jean-Claude, le globe-trotteur, très déçu de ne pas avoir été cité parmi les favoris. En fait, la prédiction a malheureusement anticipé la performance. Et pourtant la 13ème place de la partie 1, de plus porte-bonheur, n’aura servi qu’à maintenir un petit espoir vite effacé à la reprise. Mais je crois que tu es sur la bonne voie Jean-Claude, tu es jeune, l’avenir est devant toi, sauf bien sûr lorsque tu te retournes.

Question finale : Après les récentes menaces, Antoine de, va t-il encore nous accepter l’année prochaine ?

VIVE LA REINE !

Nischah Nitigre